Biodiversité 3 min

Les chevaux sont particulièrement sensibles aux voix d’enfants

Les animaux domestiques nous accompagnent dans de nombreuses activités depuis des millénaires, mais nous commençons seulement à comprendre quelles représentations ils se font de nous, et comment nos voix, nos expressions faciales ou encore nos gestes les influencent [1]. Au centre INRAE Val-de-Loire, l’équipe Comportement Ethologie Bien-Etre s’intéresse à ces questions au travers d’un programme de recherche sur les chevaux, dans le cadre de la thèse de Plotine Jardat, dirigée par Léa Lansade (IFCE). Dans une étude publiée ce mois-ci dans la revue Animal Cognition [2] et menée en collaboration avec l’Université de Kyoto, les chercheurs se sont intéressés à la manière dont les chevaux perçoivent les enfants.

Publié le 26 août 2022

illustration Les chevaux sont particulièrement sensibles aux voix d’enfants
© Gilles Vasseur-Delaitre / INRAE

Un protocole dit de « reconnaissance cross-modale » a été mis en place dans une salle de test spécialement dédiée à l’étude de la cognition équine à l’UEPAO. Deux vidéos étaient projetées simultanément aux chevaux : l’une d’un visage d’enfant et l’autre d’un visage d’adulte, tandis que l’on diffusait une unique voix : soit celle d’un enfant, soit celle d’un adulte. L’objectif était de déterminer si les chevaux réussiraient à associer le visage de l’enfant avec la voix de l’enfant et le visage de l’adulte avec la voix de l’adulte. Ce dispositif basé sur la projection de vidéos a déjà été utilisé par cette équipe pour étudier la perception des émotions humaines par les chevaux [3-5]. Il permet à la fois d’observer les réactions spontanées des chevaux face aux visages et aux voix, mais aussi de savoir s’ils sont capables d’associer mentalement un visage et une voix de la même catégorie. Grâce à des caméras, le comportement des chevaux et notamment leur temps de regard vers chacun des écrans a été observé et leur fréquence cardiaque était enregistrée par un capteur.

Les résultats ont montré que les chevaux sont effectivement capables d’associer les traits d’un visage juvénile aux caractéristiques d’une voix juvénile, et les traits d’un visage adulte aux caractéristiques d’une voix d’adulte. Ce résultat n’était pas évident, d’autant que les chevaux étaient face à des vidéos projetées et non à des personnes en situations réelles. De plus, les capteurs ont révélé que la fréquence cardiaque des chevaux s’accélérait quand ils entendaient les voix d’enfants, mais pas quand ils entendaient les voix d’adultes. Cela suggère une réaction émotionnelle différente en réaction à ces deux types de voix.

Cheval : test de comportement
Représentation illustrée du test de comportement - © Estel Blasi

Cette étude a permis de montrer que les chevaux se font une représentation cross-modale des personnes en fonction de leur âge, et qu’ils sont particulièrement sensibles aux voix d’enfants. Le programme de recherche se poursuit afin de continuer à comprendre la manière dont les chevaux perçoivent et traitent nos émotions : parmi les émotions que nous ressentons, quelles sont celles qu’ils peuvent percevoir, par quelles modalités (visages, voix mais aussi odeurs) et comment cela peut-il les influencer ?

La thèse de Plotine Jardat est financée par l’Institut Français du Cheval et de l’Équitation et par le ministère en charge de la Recherche.

Références
[1] Jardat, P. & Lansade, L. 2021 Cognition and the human–animal relationship: a review of the sociocognitive skills of domestic mammals toward humans. Anim Cogn. (doi:10.1007/s10071-021-01557-6).
[2] Jardat, P., Ringhofer, M., Yamamoto, S., Gouyet, C., Degrande, R., Parias, C., Reigner, F., Calandreau, L. & Lansade, L. 2022 Horses form cross-modal representations of adults and children. Anim Cogn. (doi:10.1007/s10071-022-01667-9).
[3] Trösch, M., Cuzol, F., Parias, C., Calandreau, L., Nowak, R. & Lansade, L. 2019 Horses Categorize Human Emotions Cross-Modally Based on Facial Expression and Non-Verbal Vocalizations. Animals 9, 862.
[4] Trösch, M., Pellon, S., Cuzol, F., Parias, C., Nowak, R., Calandreau, L. & Lansade, L. 2020 Horses feel emotions when they watch positive and negative horse–human interactions in a video and transpose what they saw to real life. Anim Cogn. (doi:10.1007/s10071-020-01369-0).
[5] Jardat, P., Calandreau, L., Ferreira, V., Gouyet, C., Parias, C., Reigner, F. & Lansade, L. 2022 Pet-directed speech improves horses’ attention toward humans. Sci Rep 12, 4297. (doi:10.1038/s41598-022-08109-z)
Voir aussi 
Notice dans HAL : https://hal.inrae.fr/hal-03751952

 

Communication INRAE Val de LoireRédaction

Contact

Léa LansadeContact scientifiquePhysiologie de la reproduction et des comportements (UMR PRC)

Le centre

Le département

En savoir plus

Alimentation, santé globale

Une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge protègerait des allergies

COMMUNIQUE DE PRESSE - Une étude menée par le CHU de Besançon et l’Inra met en évidence l’intérêt d’une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge. Pour la première fois, est établie une association entre la consommation de fromage et la probabilité de développer des maladies allergiques alimentaires ou dermatologiques, indépendamment de la consommation de divers autres aliments (légumes ou fruits, céréales, pain, viande, gâteaux et yaourts) et des conditions de vie en milieu fermier (présence et diversité des animaux de ferme). Ces résultats ont été publiés dans la revue Allergy.

16 décembre 2019

Alimentation, santé globale

Quand les jeunes enfants apprennent à manger une grande variété de textures

COMMUNIQUE DE PRESSE - Comment les jeunes enfants âgés de 6 à 18 mois apprennent-ils à manger des textures variées ? Quelles textures acceptent-ils en fonction de leur âge ? Pour la première fois en France, des chercheurs de l’Inra, en collaboration avec l’entreprise Blédina, ont étudié ces questions. Ils ont montré que les enfants acceptent en petite quantité la plupart des textures à un âge plus précoce que ce que leur proposent généralement leurs parents à la maison. Publiés dans la revue Food Quality and Preference, ces travaux suggèrent des recommandations relatives à la diversification alimentaire.

27 mai 2020