Agroécologie 3 min

Les certificats d’économie des produits phytopharmaceutiques

D’ici 2021, le ministère de l’Agriculture délivrera des certificats d’économie des produits phytopharmaceutiques aux entreprises qui proposent une gamme de services et de conseils permettant aux agriculteurs de réduire de 20 % la quantité de produits phytopharmaceutiques utilisée par rapport à son niveau moyen de la période 2011-2015.

Publié le 25 février 2017

illustration  Les certificats d’économie des produits phytopharmaceutiques
© INRAE J. Weber

Un dispositif unique en Europe

Grâce à ces actions vertueuses, proposées par tous les acteurs de la R&D agricole et qualifiées par une commission indépendante, les activités des distributeurs et du conseil agricole vont soutenir les efforts des agriculteurs pour la réduction de l’usage et de l’impact des produits phytopharmaceutiques, en favorisant les pratiques nouvelles, faciles à mettre en oeuvre et favorables au bilan économique.

 

Ouvrage CEPP

L'ouvrage : Les certificats d’économie des produits phytopharmaceutiques.  Contexte et mise en place. Éditions France Agricole – 160 pages, 2016 - 25 euros

Les auteurs

Maud Blanck est ingénieure agronome. Elle a travaillé à la Société nationale d’horticulture de France. Elle travaille avec Christian Huyghe en qualité de chargée de projet sur la mise en place des CEPP.

Christian Huyghe est ingénieur agronome et directeur scientifique Agriculture d'INRAE. Il est également président du Comité d’orientation scientifique et technique de l’Acta, tête de réseau des Instituts techniques agricoles.

 

Sommaire

 

  • Les produits phytopharmaceutiques en France : Innovation – Services - Effets négatifs
  • Le plan Ecophyto : Principes – Mesures - Indicateurs NODU et IFT - Objectifs
  • L’insertion des CEPP dans la réglementation française et européenne
  • Les paramètres du dispositif : Acteurs – Obligation – Certificats - Indicateurs
  • Les actions standardisées : Fiches-actions
  • La plateforme-web

Contacts

Christian HuygheDirecteur scientifique Agriculture d'INRAE

En savoir plus

Agroécologie

L’eutrophisation : mieux comprendre pour mieux gérer

Marées vertes, prolifération d’algues, parfois toxiques, dans des lacs, cours d’eau ou zones côtières sont des manifestations d’eutrophisation des milieux aquatiques. Une expertise scientifique collective a été conduite sur ce sujet par le CNRS, l’Ifremer, l’Inra et Irstea, à la demande des ministères en charge de l’Agriculture et de l’Environnement. Elle a livré ses conclusions lors d’un colloque le 19 septembre 2017.

12 décembre 2019

Agroécologie

Conscience animale : des connaissances nouvelles

Les animaux peuvent-ils éprouver des émotions ? Ont-ils une histoire de vie ? L’Inra (Délégation à l'Expertise scientifique collective, à la Prospective et aux Etudes) s’est saisi de ces questions en réalisant une expertise scientifique collective sur la conscience animale, à la demande de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA). Les résultats ont été présentés aux représentants des pays membres du réseau européen sur le Bien-Etre animal et de l’EFSA le 11 mai 2017 à Parme (Italie).

12 décembre 2019

Agroécologie

Une étude pour mieux comprendre la production de nos prairies

Évaluer et cartographier la production des prairies et les risques de lixiviation du nitrate, c’est l’objectif de l’étude « Les prairies françaises : production, exportation d’azote et risques de lessivage ». Elle a été réalisée par l’Inra (Direction scientifique « Agriculture ») à la demande du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation dans la perspective d’une demande de dérogation au plafond d’épandage actuel.

13 décembre 2019