Société et territoires 2 min

Avec DINAMIS, un accès simplifié aux images spatiales

COMMUNIQUE DE PRESSE - Depuis cet été, le portail DINAMIS, Dispositif institutionnel national d’approvisionnement mutualisé en imagerie satellitaire, facilite l’accès aux images à très haute résolution spatiale pour de nombreux utilisateurs. L’utilisation plus simple des données issues des systèmes satellitaires permet de développer les usages à des fins de recherche, d’aménagement ou de planification territoriale, de suivi ou de gestion environnementale, d’innovation ou de création de valeur ajoutée (en sciences de la Terre, de l’environnement, en agronomie, en sciences sociales...). Ce dispositif a été créé sous l’impulsion de six organismes fondateurs : CNES, CNRS, IGN, INRAE, IRD et Cirad. Il reste ouvert à l'arrivée de nouveaux partenaires.

Publié le 04 septembre 2020

illustration Avec DINAMIS, un accès simplifié aux images spatiales
© Unsplash

DINAMIS s’adresse prioritairement aux acteurs publics français, scientifiques et non scientifiques, aux partenaires scientifiques étrangers, mais aussi aux acteurs privés investis dans la Recherche et développement (R&D) ou dans des prestations de service innovantes. DINAMIS s’inscrit dans la continuité des dispositifs qui l’ont précédé (ISIS , GEOSUD, Délégation de Service Public Pléiades, ...) en harmonisant et mutualisant leurs ressources (archives, moyens de réception, infrastructures informatiques, organisation, budgets) pour servir durablement les utilisateurs en données satellitaires.

A ce jour, DINAMIS propose à ses utilisateurs un accès à deux familles de données spatiales d’observation de la Terre acquises sur le monde entier :

  • Approvisionnement d’images commerciales optiques Pléiades et Spot 6-7 (sans coût dans la limite de quotas, et au-delà à des tarifs préférentiels négociés) ;
  • Relais d’un bouquet d’images non commerciales d’accès gratuit et aux caractéristiques complémentaires : Sentinel-2, archives Spot 1-5 du programme Spot World Heritage.

DINAMIS constitue un service transverse de l’Infrastructure de recherche Data Terra et de ses pôles de données Theia (surfaces continentales), ODATIS (océan), ForM@Ter (Terre solide), AERIS (atmosphère). Il organise la mutualisation des ressources afin d’assurer l’approvisionnement en données, leur diffusion et l’accompagnement des utilisateurs avec l’appui des experts des pôles. DINAMIS contribue ainsi au développement de nouveaux produits et services issus de l’observation de la Terre, au service de politiques publiques agricoles, environnementales et territoriales.

Accès au portail DINAMIS : https://dinamis.data-terra.org

En savoir plus

Changement climatique et risques

Un nouvel outil pour suivre le bilan carbone de la végétation : première application au continent africain

Comment les stocks de carbone changent-ils à l’échelle continentale dans la végétation ? Quels facteurs expliquent ces changements ? Ce sont des questions centrales pour les sciences du climat et l’application des accords internationaux pour le climat. Une étude pilotée par l’Université de Copenhague a permis une approche inédite de ce problème. En lien avec les équipes scientifiques du CEA, du Cnes et du CNRS, l'Inra a coordonné le développement du jeu de données issu d'observations satellitaires micro-ondes qui est à la base de l'approche. L’étude démontre que sur le continent africain et durant la période 2010-2016, le bilan net de carbone est négatif (baisse des quantités de carbone retenu par la végétation), et que la majorité des pertes de carbone s'est produite dans les savanes arborées des régions semi-arides. Ces résultats sont publiés le 9 avril 2018 dans la revue Nature Ecology and Evolution.

16 janvier 2020

Changement climatique et risques

Les images satellites, de précieux outils pour mieux gérer le risque incendie

Pour connaître la sévérité des dégâts causés par les feux de forêt, les données d’observation de la Terre sont de vraies alliées. Au sein du centre d’expertise scientifique dédié aux incendies du Pôle Theia (infrastructure de télédétection par satellite), les chercheurs du centre INRAE d’Aix-en-Provence et leurs partenaires développent une méthode de cartographie et d’analyse d’images satellites automatique qui permettra, à terme, d’évaluer les niveaux de dommages sur la végétation en fonction des types de peuplements présents. Un outil sans équivalent pour mieux adapter les mesures de gestion et de prévention.

01 décembre 2019

Société et territoires

Coopération entre le CNES et l’Inra : Les technologies spatiales au service de l’agriculture et de l’environnement

COMMUNIQUE DE PRESSE - Lundi 22 juillet 2019, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Philippe Mauguin, Président-directeur général de l’Inra, ont signé une convention-cadre de coopération relative à la définition et l’utilisation des systèmes spatiaux dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement. Les deux structures souhaitent mettre en synergie leurs compétences respectives au service d’Objectifs communs de Développement Durable comme l’adaptation de l’agriculture et de l’environnement au changement climatique.

12 décembre 2019